Est-ce que je fais un diagnostic lorsque je mesure la pression artérielle ?

Suite à cette question et la discussion qui a suivi (en KIN2040), j’ai discuté avec un collègue cardiologue.

1) pour bien comprendre pourquoi, il faut d’abord revenir sur la notion que nous avons vue en classe à l’aide du vidéo du Dr Luc Léger ; la différence entre une mesure et une évaluation :

2) La prise de la pression artérielle (PA) est une mesure, et celle-ci n’est pas un acte réservé au sens de la loi. Donc tout le monde peut mesurer la PA.

3) On peut mesurer sans porter de jugement. Le fait de rapporter un signe n’est pas la construction d’un diagnostic pcq on ne porte pas de jugement professionnel sur la mesure.

4) Au cours de la consultation initiale, la collecte de données (subjectives et objectives) permet 2 choses (en plus de constituer la base de notre raisonnement clinique) :

4.1) L’établissement des facteurs de risques pour la santé (qui contribue à l’établissement du « tableau clinique », notion que nous verrons prochainement). Dans l’établissement des risques pour la santé, ce qu’on nous voulons savoir est si l’individu est déjà diagnostiqué avec une hypertension artérielle, entre autres.

4.2) Dans notre stratification du risque à l’effort, nous pouvons utiliser un signe (sémiologie) pour nous permettre de déterminer si oui ou non la personne peut être mise à l’effort. Un questionnaire sémiologique (les signes) et symptomatologique (les symptômes) est donc indiqué dans une consultation en kinésiologie pour l’établissement du risque à l’effort, et celui-ci est conjugué aux facteurs de risques pour la santé pour établir si oui (et avec possiblement des limites, voir guide de l’ACSM) ou non notre client peut être mis à l’effort. Par exemple, si la personne rapporte des douleurs retro-sternales (DRS) lorsqu’elle monte des escaliers, ceci un symptôme très pertinent, sans pour autant conclure que c’est une angine.
En raisonnement clinique, le jugement conduit à la décision et un diagnostic est une décision clinique que seul un ou une médecin a le droit de faire. Encore une fois, quand on mesure la PA, ce n’est seulement qu’une mesure, on ne se rend pas au jugement ni à la décision.

Enfin, si une mesure constitue un acte réservé, alors à ce moment-là nous n’avons pas le droit de prendre la dite mesure ; par exemple prendre un échantillon sanguin.
——————————-

On ne fait pas de diagnostics médicaux, mais nous avons de grandes responsabilités :

Lors de la consultation initiale votre décision clinique est de déterminer si oui ou non, ou avec quelles balises votre client peut faire de l’activité physique (sauf si indications contraires données par un(e) médecin (et non pas physio, ergo ou autre)), et ceci est une décision extrêmement importante. C’est la raison pour laquelle vous êtes à l’université … 😉

Vous serez surpris d’apprendre que mon ami cardiologue me disais que la majorité des cardiologues et des médecins omnipraticiens ne savent pas trop comment évaluer le risque à l’effort pour leurs patients ; pour eux, certaines conditions sont évidentes, mais ils sont bien embêtés dans beaucoup de situations : ex : post-angioplastie, clients avec angine typique avec approche médicale conservatrice, etc … Ceux-ci sont de plus conscients de notre présence et il me disait qu’ils nous font confiance ; à nous de bien faire notre travail !

Je placerai un guide – tableau avec les valeurs critiques (selon les normes de la société canadienne de physiologie de l’exercice de 2019)  pour la PA sur le Studium du cours KIN2040 et KIN3051.

Voici l’essentiel de ce guide :

guide PA

Société canadienne de physiologie de l’exercice (2019), La santé par la pratique d’activité physique, Ottawa, Ont. ISBN : 978-1-896900-47-6_E.

Medicine, A. C. o. S., & Riebe, D. (2017). ACSM’s Guidelines for Exercise Testing and Prescription: Wolters Kluwer.

Whelton, P. K., Carey, R. M., Aronow, W. S., Casey, D. E., Jr., Collins, K. J., Dennison Himmelfarb, C., . . . Wright, J. T., Jr. (2018). 2017 ACC/AHA/AAPA/ABC/ACPM/AGS/APhA/ASH/ASPC/NMA/PCNA Guideline for the Prevention, Detection, Evaluation, and Management of High Blood Pressure in Adults